ReSanté-VousEffets sociaux du confinement… - ReSanté-Vous      

Effets sociaux du confinement…

Effets sociaux du confinement…

On imagine, même si ce n’est pas très facile, les effets psychologiques et somatiques du confinement sur celles et ceux qui le vivent, notamment dans les conditions très particulières de la vie en Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes.

Du confinement à l’isolement, le glissement peut être rapide, bien que non désiré, et celui-ci peut se doubler d’un autre glissement, de l’isolement à l’enfermement. Les effets dépressogènes de ces situations peuvent être durables et dramatiques évidemment, d’autant que, difficiles à prévoir, il peut être difficile de les juguler.
Mais sans doute est-il plus difficile encore d’imaginer d’ores et déjà les effets sociaux du confinement.

Au niveau microsocial on conçoit la fragilisation ou même la rupture des relations, du lien social, dans tous les domaines : conjugal, familial, amical, social… Et l’on rejoint là les effets psychologiques évoqués précédemment.

Au niveau macro social, la difficulté est encore plus grande.
Peut-on imaginer à quel point l’image des personnes âgées en sortira dévalorisée ? Elle n’en avait pas besoin ! Et pourtant après avoir été présentées comme les sujets les plus à risques, ceux qu’il faut éviter pour se protéger, voilà qu’elles risquent d’encombrer les services de réanimation au moment où l’on en aurait tellement besoin pour des plus jeunes dont la vie vaut évidemment plus que celles des vieux !

Peut-on imaginer à quel point cette image dévalorisée des plus âgés viendra peser sur la détermination des budgets nécessaires à leur accueil leur accompagnement social et médical ?

Les effets sociaux du confinement sont à observer dans ces deux dimensions micro et macro sociale.

La crise que nous traversons est difficile, c’est une banalité que de l’affirmer. Elle laissera des traces terribles. Pour autant, rien ne nous empêche ni ne nous dispense d’être personnellement et sociétalement intelligents !

Oui cette crise peut être l’occasion de refonder la solidarité républicaine.
Oui cette crise peut nous conduire à resserrer les liens de proximité, d’entraide, quelle qu’en soit la nature…
Oui cette crise peut nous conduire à comprendre que les sommes consacrées à l’accompagnement, à l’aide, à l’accueil et aux soins des plus âgés de nos concitoyens ne constituent pas une charge négative mais un investissement. Cet investissement dont nous pouvons être fiers est évidemment porteur d’emplois, de développement économique et permet de tisser le lien social dont nous avons tant besoin… C’est exactement ce qui nous permettrait de sortir de cette pandémie destructrice ensemble, grandis et solidaires…

Édito ReSanté-News Juillet 2020

Le sport se conjugue à tous les temps ...

Le paradigme d’une approche transdisciplinaire et inclusive en gérontologie

Le paradigme d’une approche transdisciplinaire et inclusive en ...