Édito mars 2021 ›
Prendre soin de l'éthique en pandémie et après
  • Guy LE CHARPENTIER Co-Directeur de ReSanté-Vous
Posté le 16 mars 2021 dans Édito

L’année 2020 fût une année de privation de liberté pour tous, confinement, couvre-feu, attestations de sortie, port du masque obligatoire, distanciation sociale, limitation des visites amicales et familiales… la liste est longue et peu réjouissante. Cette expérience collective nous a montré que les devises que nous pouvons lire sur nos frontons de mairie ne sont pas des acquis insubmersibles. Souvenez-vous, il y a un an, notre président de la république annonçait d’un ton martial, visant à sonner la « mobilisation générale » contre un « ennemi (…) invisible, insaisissable » : « Nous sommes en guerre ! ». Depuis, des mesures « barrières » à géométrie variable rythment un quotidien bouleversé pour toutes les tranches d’âge.

Dans cette guerre, nous avons en première ligne, parmi d’autres acteurs, les EHPAD et services d’aides à domicile qui, depuis de longs mois, font face. Dans des contextes parfois difficiles, avec des moyens souvent contraints, les professionnels « tiennent », avec compétence, courage, inventivité et responsabilité. Dans ces conditions, comment préserver le sens du soin et de l’accompagnement en temps de pandémie ? Comme le rappelle Marie-Paule Cols1 du Haut conseil du travail social « L’éthique émerge dès que se pose la question du sens de son travail et de la façon d’agir dans un cadre où il existe une tension entre différentes postures ».

De notre position d’intervenants extérieurs, les équipes de ReSanté-Vous ont continué plus que jamais de polliniser de bonnes initiatives et de bonnes pratiques d’une structure à l’autre. Nous nous sommes également mobilisés pour ne pas confondre hygiène et santé, et pour faire valoir l’importance du lien social (voir dossier du mois). Missionné par Brigitte Bourguignon, ministre déléguée à l’Autonomie, le philosophe Fabrice Gzil nous a sollicité pour contribuer à alimenter son document-repère intitulé « Pendant la pandémie et après : quelle éthique dans les établissements accueillant des citoyens âgés ? ». Ce dernier nous a fait l’honneur de nous parler de ses travaux dans notre rubrique regard extérieur du mois.

En espérant, chers lecteurs que vous aurez quelques minutes pour lire cette newsletter dans laquelle il est question d’éthique, de bonnes pratiques et d’espoir.

NOTE

1 Le Travail Social au défi de la crise sanitaire Impact de la crise sanitaire de la COVID-19 sur les organisations et les pratiques professionnelles des travailleurs sociaux. Rapport coordonné par Marie-Paule Cols à la suite de la saisine interministérielle du 5 octobre 2020 : https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/278736.pdf