Édito octobre 2021 ›
La santé par l'activité porteuse de sens
  • Nicolas ROUMAGNE Co-Directeur de ReSanté-Vous
Posté le 11 octobre 2021 dans Édito

Robert MARCHAND, vedette de cyclisme, a, pour célébrer ses 103 ans, grimpé le col qui porte son nom – le col du Marchand : une montée de 10 km avec 450 m de dénivelé. Christian CHENAY, médecin libéral, a prêté main forte notamment pendant la pandémie de la COVID-19 en 2020. À 99 ans, il réalise encore des consultations à domicile. Charles AZNAVOUR devait au moment de sa mort entamer une nouvelle tournée notamment à Kiev, Paris et Bruxelles pour son 95e anniversaire.

Ce sont naturellement des personnalités atypiques, des personnes hors normes qui, par leur activité et leur passion, sont (ou étaient) reconnus en France voire à l’international. Quelle soit sportive, culturelle ou professionnelle, l’activité significative permet la reconnaissance, l’estime de soi et renforce un rôle au sein de la société. Alors, existe-t-il des activités meilleures que d’autres ? Le jardinage plus que la peinture ? Le vélo plus que le théâtre ? Le bricolage plus que le judo ? Avons-nous besoin de gagner de l’argent ou de vendre des millions de CD pour avoir la reconnaissance des autres ?

L’activité est le « caractère de ce qui est actif sous le rapport de son pouvoir ou de sa volonté d'agir ». Elle paraît, par conséquent, nécessaire pour le bien-être de chaque personne. L’approche centrée sur le développement du pouvoir d’agir des personnes est un processus de mise en mouvement par lequel les personnes accèdent, ensemble ou séparément, à une plus grande possibilité d’actions sur ce qui est important pour elles, pour leurs proches ou même pour le groupe (EHPAD, amis, unité…).

Maintenir l’activité dans la vie quotidienne ou de loisirs semble un élément incontournable de la prévention et la préservation de la santé des personnes âgées. Fabrice GZIL, disait dans l’interview de la 2e émission WebTv « qu’il ne faut jamais oublier de regarder la personne de manière globale. […] et se souvenir que la santé a beaucoup de dimensions : physique, psychique et sociale ».

Néanmoins, nous verrons dans les articles de cette newsletter que cette mise en activité demande une bonne connaissance de la personne, de ses capacités et de ses envies. À l’heure où chaque direction perçoit chaque jour l’importance du bien-être des membres de son personnel, il semble pertinent de définir ce socle de compétences pour accompagner de la meilleure des manières les personnes âgées d’aujourd’hui et de demain.

Colloque ReSanté-Vous 2021

Inscrivez-vous gratuitement et visualisez l'ensemble des vidéos du colloque ReSanté-Vous 2021 et des années précédentes.